L’association

Modus Operandi

Le Petit Bain réunit des artistes et des techniciens du cinéma qui enrichissent leur pratique personnelle du savoir-faire argentique, momentanément ou durablement, pour cultiver et transmettre une pratique alternative du cinéma.

Les Petits Baigneurs ont en commun une pratique cinématographique très personnelle et hors-les-clous. Même si certains font leur beurre dans l’industrie du cinéma, tous cultivent leur projet personnel de manière très solitaire (et sans l’appui d’une production), et le «travail» (au sens obstétrique) même prend une forme inédite, au plus proche des besoins de l’objet filmique, sans contrainte de temps, d’argent ou même d’aboutissement.

Pour contrer la nécessité paralysante de monter des dossiers, de chercher l’argent, et les questions de légitimité qui en découlent : dans le flux exponentiel des images, à quoi ça rime d’espérer y faire son trou ?

Comment se positionner dans un torrent en cru permanente ? Comme un sauve-qui-peut de la production cinématographique, le Petit Bain cultive en toute modestie les désirs de films et les pratiques de cinéma. Pour mouiller le maillot sans devoir boire la tasse.

Et c’est cette pratique-là que nous entendons transmettre, parce qu’on n’a pas besoin d’un statut social de réalisateur ou du soutien d’une production adoubée par la Scam ou le CNC pour faire des images.

 

 
La structure administrative porteuse du Petit Bain est l’association La Marmotte.
La Marmotte était le nom qu’on donnait aux emballages transportant la pellicule d’un cinéma à un autre. Le laboratoire est accueilli par la Compagnie, lieu de création, au sous-sol de la galerie, 19 rue Francis de Pressensé, Mars City.
Adhérents & Partenaires

Au petit bain se retrouvent quelques amis qui ont en commun une pratique du cinéma très personnelle, en marge d’autres activités. L’idée est de partager nos projets et connaissances en toute humilité et de cheminer à notre rythme loin des contraintes de visibilité et de reconnaissance.

 

 

Des partenaires nous accompagnent pour nous accueillir, nous conseiller, et / ou nous confier leurs projections et publics pour nos ateliers.

 

Dépenses & recettes

L’association facture des prestations de projections et d’ateliers qui lui permettent d’alimenter un fond de matériel pour tourner en toute autonomie, notamment grâce à un stock de pellicule.

Elle a reçu le soutien de la fondation Tolkien pour parrainer la participation de 5 enfants aux ateliers «Première Bobine».